Un ciel trop bleu

9 04 2007

Um ceu demasiado azulÉ de salientar que Francisco José Viegas, com Un ciel trop bleu (Um céu demasiado azul), foi um dos seis finalistas da edição 2007 do Prémio do Romance Policial Europeu, que este ano teve cerca de 60 concorrentes.

«Que fait un mort pendant toute la journée ? se demanda-t-il. Rien. Quasiment rien. Il se contente d’être mort, ou de mourir encore plus, de mourir profondément, d’être recherché par les vivants. » En 2005, Viegas, avec son premier roman, « Les deux eaux de la mer » (Albin Michel), frappait un grand coup dans l’univers du polar. Un style de haute volée et un univers qui le situe très près de celui de Manuel Vazquez Montalban et de son cultissime détective Pepe Carvalho. Comme Pepe, le héros de Viegas ne déteste pas la bonne chère mais est aussi un grand amateur de bons crus et un incomparable fumeur de cigares. Flanqué à nouveau du sous-inspecteur Filipe Castanheira – un autre sacré personnage ! -, Jaime Ramos va devoir décrypter une sale affaire de vengeance où un notable à Porto est assassiné et où l’on découvre qu’il n’était pas tout à fait un ange. Ce « Ciel trop bleu » est donc le deuxième volet d’une trilogie. Autant dire que des milliers d’aficionados attendent le troisième avec une certaine impatience.»
Le Point


Ações

Information

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s




%d bloggers like this: